Ramona Dutil

Tout sur mon univers par écrit.
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un déménagement à Montréal

Un déménagement à Montréal - Ramona Dutil

Je suis en train de visiter des logements intéressants à Montréal, et je ne peux m’empêcher de m’exclamer en voyant un auvent rétractable sur le perron d’un des appartements que j’ai visité. C’est spécial et intriguant, et ça m’a donné le goût de louer ce logement juste pour ça ! Bon, c’est sûr qu’il faut que je prenne en considération plusieurs aspects de l’endroit, tel que le coût, les voisins, la grandeur, les utilités incluses, la proximité au métro et aux autobus, la proximité des magasins comme une épicerie et une pharmacie, et ainsi de suite. Après avoir vu le reste du logement, je ne pouvais pas me décider encore. Alors j’ai pris un formulaire de demande de bail en espérant pouvoir ajouter un auvent au logement que je choisirai si celui-ci n’est pas le bon.

Je poursuis mes recherches. J’ai contacté autant de personnes qui veulent partager avec un colocataire que les appartements 1 ½ et 2 ½ pour moi seulement. J’envisage partager seulement parce que je n’ai pas les moyens de vivre par moi-même. Du moins, je ne crois pas pouvoir le faire. Après tout, Montréal, c’est beaucoup plus cher que le petit village d’où je viens (Cookshire), et en plus, je vais être aux études à temps partiel, donc je ne pourrai pas me permettre quoi que ce soit de luxueux. Il faudra que je m’en tienne à une petite place simple ou partagée.

J’ai un chat que j’envisage apporter avec moi, alors si je choisis un logement en colocation, je dois m’assurer que la personne avec qui je vivrai ne soit pas allergique. Mais, une chose que j’ai remarquée, c’est que plusieurs blocs appartements permettent les chats. C’est bien, car avoir un animal de compagnie, c’est plaisant et ça ajoute de la vie dans la demeure. C’est bien d’arriver à la maison et d’avoir une petite bête qui nous accueille chaleureusement. Je ne sais pas ce que je ferais sans Coconut. Il est tellement bien avec moi aussi, alors je ne crois pas qu’il pourrait vivre avec quelqu’un d’autre.

Alors, ma recherche continue. Malgré le bel auvent, je ne sais pas si ce logement est idéal pour moi. Il est vieux, le son traverse facilement les murs, les fenêtres sont très petites, et je dois marcher quinze minutes pour me rendre à l’arrêt d’autobus le plus près. Par la suite, c’est un autre vingt minutes avant d’arriver au métro. Non, je crois que je vais continuer de regarder pour trouver quelque chose de mieux.

 

The author:

author

Amusante et pétillante, ça c’est moi! On me considère comme une joie de vivre sur deux pattes. J’adore la vie dans son ensemble et je me fais un plaisir de partager cette passion au quotidien sur le Web. Touche à tout et curieuse, ce blogue vous fera découvrir un paquet de trucs passionnants! Eh oui, je suis comme ça!