Ramona Dutil

Tout sur mon univers par écrit.
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Mes premiers petits-enfants

Mes premiers petits-enfants - Ramona Dutil

Quand j’ai vu mes enfants grandir, je ne faisais allusion qu’à une chose, mes petits-enfants. Cette idée était tout simplement extraordinaire pour moi. Je voulais que mes deux enfants, Alice et Édouard, m’en offrent des tas. C’était l’idée, mais je sais que l’idéal, c’est qu’ils m’en donnent au moins deux chacun. Cela m’obsédait tellement qu’à chacun de leur mariage, je n’oubliais jamais de leur dire de nous faire un bébé le plus rapidement possible. C’était juste pour les taquiner, mais aussi pour les booster un peu pour qu’ils se mettent au travail rapidement. Alors, après le mariage de ma fille Alice, un an après elle n’était toujours pas enceinte. Cela m’a mis en colère. Toutefois, ils ont affirmé qu’il voulait d’abord qu’Alice termine ses études avant d’en faire un. Et trois ans plus tard, ce fut le cas. Entre-temps, on a aussi marié notre fils Édouard qui, lui, n’a pas pris beaucoup de temps pour nous donner un petit-fils. Mais ce qui m’a vraiment comblé de joie, c’est qu’en une année, mes enfants m’ont donné deux beaux petits-enfants. Tous des garçons, mais ils étaient magnifiques. Je me souviens que je rendais visite une fois par mois les deux mères durant la grossesse et j’étais peut-être lassante avec mes conseils sur comment porter le bébé et tout ça, mais j’étais juste très contente et je voulais être là à tout moment. Donc, c’était assez logique que j’assiste à l’accouchement des deux mères qui ont eu un intervalle de deux mois. Et à chaque fois, je disais à mon mari, avant de prendre la route pour l’hôpital, « il faut que je me fasse belle pour mes petits-enfants » tout en appliquant ma crème à base d’Injection acide hyaluronique. Mon mari en riait toujours et disait, « alors comme ça, grand-mère ne veut pas accepter qu’elle ait des rides, alors qu’elle veut à tout prix avoir des petits-enfants ? » Mais bon, je me moquais de ce qu’il disait. Je me souviendrai toujours combien j’étais heureuse de prendre mon premier petit-fils dans le bras, et même, pour celui d’Édouard, j’en avais eu quelques larmes aux yeux. Aujourd’hui, mes petits-enfants ont 4 ans. Il ne se passe pas une semaine sans que je leur rende visite. Je les emmène se promener, parfois, ensemble, puisqu’on habite la même ville. Et parfois, Alice me demande de jouer la gardienne sur un weekend complet. Ces moments-là, sont des purs bonheurs pour moi et je ne cesserai de dire combien c’est bien d’avoir des petits-enfants.

 

The author:

author

Amusante et pétillante, ça c’est moi! On me considère comme une joie de vivre sur deux pattes. J’adore la vie dans son ensemble et je me fais un plaisir de partager cette passion au quotidien sur le Web. Touche à tout et curieuse, ce blogue vous fera découvrir un paquet de trucs passionnants! Eh oui, je suis comme ça!