Ramona Dutil

Tout sur mon univers par écrit.
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les goûts et les couleurs

Les goûts et les couleurs - Ramona Dutil

Il m’arrivait de temps en temps, d’accepter de sortir dans un bar. Juste pour faire plaisir. Je n’aimais pas vraiment cette ambiance, de voir les gens s’asticoter dans tous les sens, sur une musique au rythme de chantier. J’avais une préférence pour le jazz et le blues, ainsi que le gospel. Je ne correspondais pas vraiment au critère du moment, et encore moins à ceux de mes quelques amis d’enfance. Mais j’y allais quand même pour être auprès d’eux, et pour profiter de leur joie de vivre. Un jour, je finissais par trouver une jeune femme qui avait à peu près les mêmes goûts musicaux que les miens, et qui semblait s’ennuyer du côté auditif. Lorsque je discutais avec elle, nous nous échangions toutes nos connaissances sur les divers chanteurs et musiciens qui comblaient notre monde. Ce n’est qu’au bout de la troisième fois, que nous décidions d’ouvrir un endroit, spécialement dédié aux personnes désireuses d’échanger des moments de jazz avec d’autres mélomanes. Il en faut pour tous les goûts après tout. Le seul problème, où trouver les fonds, et un endroit où nous installer.

Cette jeune femme qui devenait mon amie, m’appela quelques jours plus tard, pour m’annoncer la bonne nouvelle. Elle avait réussi à réunir tous les fonds nécessaires. Je me devais donc de faire ma part, et de trouver le meilleur endroit possible pour notre futur bar. Il m’avait bien fallu trois semaines de visites régulières, avant de trouver le local idéal. Il se trouvait juste à côté d’un dentiste Côte-Vertu, chez qui j’allais quand j’étais jeune. La surface au sol n’était pas très grande, mais nous avions la possibilité d’avoir plusieurs étages. De là, me venait l’idée de faire que chaque étage aurait son style de musique, et que le sous-sol, ainsi que le rez-de-chaussée, serviraient de piste de danse. Nous ramenions tous les deux, toutes nos collections de disques et de CDs. Il y avait pas mal de doublons. Cela prouvait bien que nous étions d’accord sur au moins une chose, le style musical. La première semaine, nous faisions appel toutes les deux, à toutes nos connaissances pour remplir la place. Je faisais appel à mes proches amis, ceux qui m’avaient emmené plusieurs fois dans des bars, pour écouter leur tam-tam infernal. Ils étaient tous restés assis à table à attendre que le temps passe. Je n’aurais jamais pensé les voir s’ennuyer autant. Décidément, tous les goûts et toutes les couleurs sont dans la nature.

 

The author:

author

Amusante et pétillante, ça c’est moi! On me considère comme une joie de vivre sur deux pattes. J’adore la vie dans son ensemble et je me fais un plaisir de partager cette passion au quotidien sur le Web. Touche à tout et curieuse, ce blogue vous fera découvrir un paquet de trucs passionnants! Eh oui, je suis comme ça!