Ramona Dutil

Tout sur mon univers par écrit.
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les esprits

Les esprits - Ramona Dutil

Mon mari travaille dans un laboratoire de chimie. Normalement, son travail consiste à faire l'analyse des échantillons rapportés par les techniciens. Toutefois, hier un de ces techniciens a justement dû s'absenter et c'est mon mari qui a été désigné pour le remplacer. Il devait donc se rendre là où des gens avaient demandé un test de la qualité de l’air maison.

Le problème, c'est que le pauvre n'aime pas du tout avoir à se déplacer partout. En fait, pendant qu'il était étudiant, il l'été, il travaillait comme livreur de pizza, et il a juré qu'il ne travaillerait plus jamais sur la route. C'est un peu comme s'il avait imaginé que le trafic deviendrait, de plus en plus chaotique au fil du temps !

Mais cette fois, ça n'a été qu'une seule journée, aujourd'hui, c'est un autre collègue qui s'est occupé de prendre les échantillons pour les tests en question et demain le collègue absent reprendra son travail.

Mais ce qui lui est arrivé hier, n'a rien à voir avec le trafic, ni avec la pluie, ni avec le froid. Franchement, quand il m'a raconté l'anecdote, je ne savais pas trop comment réagir. Je ne savais pas si j'allais mourir de rire ou si je devais plutôt m'inquiéter.

Il s'est rendu à une adresse qui semblait être un appartement comme un autre. Cependant, quand on lui a ouvert la porte, il a été accueilli par une dame âgée qui n'avait pas l'air d'être très normale. Déjà, l'intérieur de l'appartement était plein de statues de toutes les cultures imaginables. Et puis, l'odeur semblait indiquer que le lieu n'était ni aéré, ni nettoyé depuis très longtemps.

Pendant qu'il lui posait les questions d'usage et il prenait les échantillons d'air à analyser, la dame lui parlait d'esprits. Elle disait que son appartement était enchanté, qu'il ne fallait pas déranger ces esprits-là, qu'il devait faire attention de ne pas capturer un esprit dans le flacon, (c'est comme ça qu'elle appelait le machin qu'ils utilisent pour prendre les échantillons).

De plus, mon mari est spécial pour raconter des anecdotes, il se passionne tellement. C'est comme s'il cherchait à imiter son interlocuteur.

Elle n'arrêtait pas de parler et de raconter ses histoires d'esprits. Elle semblait tellement y croire. Pauvre petite madame, elle croyait qu'il avait emprisonné un de ces esprits dans l'appareil. 

Pour la consoler, mon mari lui a dit que si jamais cela était arrivé, qu'il lui rapporterait en même temps qu'il viendrait lui rendre son rapport d'analyse. Cela a semblé la réconforter.

 

The author:

author

Amusante et pétillante, ça c’est moi! On me considère comme une joie de vivre sur deux pattes. J’adore la vie dans son ensemble et je me fais un plaisir de partager cette passion au quotidien sur le Web. Touche à tout et curieuse, ce blogue vous fera découvrir un paquet de trucs passionnants! Eh oui, je suis comme ça!