Ramona Dutil

Tout sur mon univers par écrit.
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

La vie en appartement

La vie en appartement - Ramona Dutil

J’ai tout de suite aimé la proximité des commerces et l’isolation phonique parfaite de l’appartement où je suis installée depuis deux mois. Ce fut un plaisir réel, pour moi, de découvrir des voisines et des voisins attentifs, présents sans être étouffants. Habituée à vivre en ville, pourtant, je n’avais jamais connu une vie d’immeuble si sympathique. Quand le jeune homme du troisième étage a eu une grippe, Liliane a fait venir le médecin. Martin a fait quelques courses pour Jonas, le malade. J’ai dû partir en déplacement, et mes bagages devaient être prêts rapidement. C’était un soir pluvieux et j’ai rencontré Bénédicte dans le couloir. Elle habite l’autre appartement de l’étage où je vis. Je lui ai expliqué que je devais partir précipitamment, et elle m’a proposé de s’occuper de mon chat. Louis a eu quelques soucis avec son chauffe-eau. L’appareil a cessé de fonctionner un matin, pendant que Louis se douchait.

Comme il est sur le même palier que Jérémie, il est sorti en peignoir de bain, la mousse de son shampoing encore sur les cheveux. Je l’ai vu dans cet accoutrement et mon fou rire s’est immédiatement déclenché. Jérémie, en ouvrant sa porte, a vu une scène absurde avec son voisin de palier à moitié savonné et sa voisine de l’étage du dessus, pliée en deux à force de rire. Ces exemples ne sont que quelques perles sélectionnées parmi tant d’autres. Je suis suivie par l’Orthodontiste Boisbriand, qu’Isabelle, ma sœur, m’a vivement conseillé. Un jour, j’ai presque oublié que je devais me rendre à la clinique. Un rappel, sur mon agenda électronique, s’était affiché et je dus partir rapidement. J’avais déjà fait environ vingt minutes de trajet, et le souvenir de ma cafetière à filtre, restée allumée, me revint.

J’ai tout de suite appelé Bénédicte, car je lui ai laissé un double de mes clés. Elle aura soixante-dix ans en juin et elle est à la retraite. Un problème, douloureux, à la jambe l’empêche de se déplacer. Elle m’a répondu qu’elle passerait chez moi, et qu’elle éteindrait l’appareil. J’étais rassurée. Pour la remercier, je me suis arrêtée chez un chocolatier et un fleuriste. Munie d’un bouquet et d’un ballotin de chocolats, je me suis présentée chez ma gentille voisine. Elle était si contente de ces présents, qu’elle m’a invité à dîner. J’ai découvert une femme passionnée par la musique et la peinture, qui regarde des documentaires historiques, et refuse de regarder une série télévisée.

 

The author:

author

Amusante et pétillante, ça c’est moi! On me considère comme une joie de vivre sur deux pattes. J’adore la vie dans son ensemble et je me fais un plaisir de partager cette passion au quotidien sur le Web. Touche à tout et curieuse, ce blogue vous fera découvrir un paquet de trucs passionnants! Eh oui, je suis comme ça!